En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des publicités personnalisées selon vos centres d'intérêts.

OK
VoyancePositive

L'oracle

Voyance sans attente

Cliquez sur l'un des deux yeux du félidés.

L'oracle lion

La jeunesse

Déjà petit il était un peu différent. Il ne comprenait pas certaines choses.Cela lui trottait sans cesse dans la tête et quand il en parlait aux autre, ceux-ci étaient totalement indifférents.

Un jour il fut assez grand et décida que le monde devait parler.

Alors il dit adieu à sa famille, à son père qui était le roi de la jungle, à sa mère qui était la reine. Il dit aussi adieu à ses frères qui étaient au nombre de deux.

Voyage oracle lui disait une voix intérieure

Sans attente, notre lion prit par instinct la route vers le sud, il se dirigeait grâce au soleil. Il traversa des jungles, des déserts, des savanes. Il lutta parfois durement contre des hordes de hyènes. Il en garda même quelques cicatrices qu'il pouvait voir lorsqu'il regardait son reflet dans l'eau d'un lac. Lui-même ne se gêna pas pour manger quelques gazelles et parfois d'autres animaux, car notre lion n'avait pas été fait végétarien par notre mère nature.

L'oracle lion était guidé et il le savait, ce n'était pas lui qui avait décidé de partir, mais vous expliquer qui serait trop compliqué, car celui-là même existe et n'existe pas.

Chacune des journées qu'il passait était une nouvelle expérience, le monde remplissait son être et lui répondait, les rencontrent le rendait plus intelligent et les échanges plus fort.

L'oracle gratuit

Vide

Mais il fut un temps où chaque jour se ressemblait. Notre lion ne trouvait plus rien. Il avançait mais avait cette impression d'être sur une sphère tournante. Le monde devint comme violent d'être vide. Le lion sentit cette pression et il dut a son tour se vider pour s'équilibrer. Ce fut difficile pour le monde, car la réalité paradoxale se trouve au centre ( ce qui est un paradoxe ) et celui-ci doit se battre très durement pour survivre au néant. De plus il faut conserver le désir. Mais le lion avait appris à attendre avec la tribu qui fume, à se battre avec la tribu qui rêve, et surtout à voir et à ne pas croire avec la tribu des morts.

Alors le monde disparu pour un temps. Il ne faut pas être voyant pour deviner ce qu'il allait se passer, c'était le temps du retour.

Le retour

C'était un matin et le soleil se levait à peine. De loin. Il aperçut le petit groupe, il vit ses deux frères en train de se réchauffer au soleil. Sa mère marchait nonchalamment en direction d'un point d'eau, et la silhouette de son père se dessinait à l'horizon. Le reste du groupe semblait ne pas avoir bougé. Alors il vit dans l'ombre le monde. Il décida alors de ne pas se manifester, il ne savait pas pourquoi il faisait ce choix, ou tout du moins il ne voulait pas se l'expliquer, alors il reprit la route.

Et le lion devint l'oracle

Le lion n'était pas triste, au contraire, il ressentait une force particulière l'envahir. Il s'approcha d'un cour d'eau pour boire et savait déjà qu'un crocodile l'attendait, il le salua et bue tranquillement. Puis il se dépêcha car il savait qu'il allait pleuvoir et il lui fallait trouver un abri. Il savait qu'il trouverait une grotte à deux kilomètres de là. Enfin, il se coucha dans la grotte et s'endormit paisiblement bercé par le bruit des gouttes d'eau qui tombaient sur la terre.

Le soir il fit un rêve comme il avait pris l'habitude d'en faire, il se vit rencontrer une belle lionne.

Le lendemain, sans attente, il continua sa route, il commençait à avoir faim. Au loin dans la savane, il aperçut un troupeau de gazelles. Il s'approcha doucement sans faire de bruit et en repéra une un peu éloignée des autres. Il se mit en position et bondit d'un grand coup quand, au même moment, une lionne faisait de même. Ils se retrouvèrent nez à nez et restèrent figés, surpris tout deux de la situation. La gazelle en profita pour s'enfuir. Alors la lionne grogna très fort, montra les dents et se hérissa pour montrer son mécontentement. Notre lion était déjà sur le point de tomber amoureux.